Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2015 1 23 /03 /mars /2015 09:38
La lecture  est un divertissement, une passion, un éveil, un voyage.
Comme le disait Marcel Proust : "

«On aime toujours un peu à sortir de soi, à voyager, quand on lit. »
 

Je citerai encore Honoré de Balzac :
« J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot...
»
 

ou encore :

« Un livre est une fenêtre par laquelle on s’évade. »

de Julien Green

Aussi je vous propose une sélection de livres qui m'ont permis de m'évader

et procuré une joie certaine!

 

 

 

Lectures

 

 

Une larme m'a sauvée de   Angèle Lieby :

 

Transportée aux urgences de l’hôpital de Strasbourg pour un malaise,
Angèle Lieby commence à avoir des difficultés à s’exprimer,
puis perd connaissance. On la plonge dans un coma artificiel pour l’intuber.

Le quatrième jour, elle ne se réveille pas. Or Angèle est consciente
et souffre sans pouvoir réagir. Pour le personnel médical,
elle est très vite considérée comme morte. Le miracle: une larme.

Le 25 juillet, jour de l’anniversaire de son mariage,
sa fille aperçoit une larme au coin de son œil.

Elle avertit le personnel médical qui rétorque que c’est impossible.

Puis Angèle bouge le petit doigt.

Commence alors une longue période de rééducation qui va durer presque un an.

Un cas exceptionnel pour la science.

La maladie d’Angèle est le syndrome de Bickerstaff.

Il peut se déclencher après une infection aussi commune qu’une rhinopharyngite…

Son cas est exceptionnel pour la science.

Il fait l’objet de présentations dans divers congrès de médecine et de recherches.

 

 

Cette main qui a pris la mienne de Maggie O'FARRELL

 

Récompensé par le très prestigieux Costa Book Award, un somptueux roman, bouleversant et sensible, où s'entremêlent des voix

aussi émouvantes que troublantes pour évoquer les relations maternelles,

la force des liens du sang et le pouvoir destructeur des non-dits.

 Lexie a accompli son rêve : rejoindre Londres pour y devenir journaliste.

Insolente, sûre d'elle, la jeune femme évolue triomphalement dans le fougueux Soho

des sixties, menant de front sa vie professionnelle et de mère célibataire.

Jusqu'au jour où le destin se rappelle à elle...

Quarante ans plus tard, Elina, une jeune artiste d'origine finnoise,

vient de mettre au monde son premier enfant.

Un accouchement qui a failli lui coûter la vie et dont le souvenir obsédant menace de détruire son couple.

Car depuis la naissance, son mari Ted se comporte de façon très étrange,

comme si son inconscient se réveillait d'un profond sommeil.

En quête désespérée d'une main qui le guiderait à travers les zones d'ombre

de son enfance, Ted va mettre au jour un terrible secret.

Un secret qui unit intimement Lexie et Elina...

 

 

Daniel Glattauer – Quand souffle le vent du nord

 

“En voulant résilier un abonnement, Emma Rothner se trompe d’adresse

et envoie un mail à un inconnu, un certain Leo Leike.

Ce dernier, poliment, lui signale son erreur ; Emma s’excuse et, peu à peu,

un dialogue s’engage entre eux, par mail uniquement.

Au fil du temps, leur relation se tisse, s’étoffe, et ces deux inconnus

vont se mettre à éprouver l’un pour l’autre une certaine fascination.

Alors même qu’ils décident de ne rien révéler de leurs vies respectives,

ils cherchent à deviner les secrets de l’autre…

De plus en plus attirés et dépendants, Emmi et Leo repoussent néanmoins

le moment fatidique de la rencontre. Emmi est mariée,

et Leo se remet à grand peine d’un chagrin d’amour.

Un jour, pourtant – enfin ! –, ils décident de se donner rendez-vous

dans un café bondé de la ville. Mais ils s’imposent une règle :

reconnaître l’autre qu’ils n’ont pourtant jamais vu,

avec interdiction formelle de lui parler…”

Quand souffle le vent du nord est un dialogue amoureux moderne,

merveilleux, enivrant, drôle, complice, passionné.


 

Angor - Franck Thilliez

 

Camille Thibault est gendarme dans le nord de la France.

Depuis sa greffe du coeur, ses collègues s'inquiètent pour elle.

Chaque nuit, elle fait des cauchemars ou une femme séquestrée l'appelle au secours.

Un rêve tellement vrai, comme un souvenir... celui de son donneur ?

Camille n'a plus qu'une obsession : retrouver son identité et découvrir

quel drame il a vécu... Au même moment, à une centaine de kilomètres de là,

deux employés de l'Office National des Forêts constatent les dégâts

des orages violents survenus en ce mois d'août.

 

Dans une cavité laissée par un arbre déraciné,

ils croient apercevoir une ombre. L'un d'eux s'approche.

Deux yeux presque blancs, dépourvus d'iris,

c'est tout ce qu'il aura le temps de voir avant qu'une main venue des entrailles

de la terre ne lui agrippe les cheveux.

Lucie et Sharko sont en train de donner le biberon à leurs jumeaux

quand Franck est appelé sur une nouvelle affaire : une femme, victime d'une longue séquestration.

Presque aveugle, tant elle est restée dans le noir... sous un arbre.

L'enquête prend des proportions inhabituelles

lorsque Sharko s'aperçoit qu'à chacune de ses découvertes,

il a été devancé par une jeune femme, gendarme dans le Nord..

 

 

 

 

Avant d'aller dormir - S. J. Watson

 

À la suite d’un accident survenu une vingtaine d’années plus tôt,

Christine est aujourd’hui affectée d’un cas très rare d’amnésie :

chaque matin, elle se réveille en croyant être une jeune femme célibataire

ayant la vie devant elle, avant de découvrir qu’elle a en fait 47 ans

et qu’elle est mariée depuis vingt ans.

Son dernier espoir réside dans son nouveau médecin, Ed Nash.

Celui-ci lui a conseillé de tenir un journal intime

afin qu’elle puisse se souvenir de ce qui lui arrive au quotidien

et ainsi reconstituer peu à peu son existence.

Quand elle commence à constater de curieuses incohérences entre son journal,

ce que lui dit son entourage et ses rares souvenirs,

Christine est loin de se douter dans quel engrenage elle va basculer.

Très vite elle va devoir remettre en question ses rares certitudes

afin de faire la vérité sur son passé… et sur son présent.

 

 

Les Apparences - Gillian Flynn

 

Amy et Nick forment en apparence un couple modèle.

Victimes de la crise financière, ils ont quitté Manhattan pour s'installer

dans le Missouri. Un jour, Amy disparaît et leur maison est saccagée.

L'enquête policière prend vite une tournure inattendue :

petits secrets entre époux et trahisons sans importance de la vie conjugale

font de Nick le suspect idéal.

Alors qu'il essaie lui aussi de retrouver Amy,

il découvre qu'elle dissimulait beaucoup de choses, certaines sans gravité,

d'autres plus inquiétantes.

Après Sur ma peau et Les Lieux sombres,

Gillian Flynn nous offre une véritable symphonie paranoïaque,

dont l'intensité suscite une angoisse quasi inédite dans le monde du thriller.

Gillian Flynn fait une nouvelle fois preuve d’un sens du suspense impressionnant,

jouant avec les nerfs du lecteur comme un chat avec une pelote.

Admirable. Marie Rogatien, Le Figaro Magazine.

 

 

Le poids du doute - Laura Caldwell

 

Et si son père n'était pas mort ?

Cette question hante Izzy McNeil depuis qu'un inconnu lui a sauvé la vie

dans une ruelle sombre de Chicago.

Un inconnu dont elle n'a pas eu le temps de voir le visage

mais dont la voix lui a semblé étrangement familière.

Plus troublant encore :

il l'a appelée par le surnom que son père lui donnait lorsqu'elle était enfant,

jusqu'au jour tragique où il avait disparu, peu de temps après ses huit ans.

Perturbée, Izzy doit malgré tout poursuivre son travail de détective

et boucler au plus vite l'enquête qu'elle mène au cour d'un dangereux réseau de gangsters.

Une tâche facilitée par la présence du séduisant Theo,

l'homme qui lui a rendu le sourire et sur qui elle peut vraiment compter.

Mais à peine Izzy parvient-elle a faire passer au second plan ses préoccupations personnelles que d'incroyables révélations concernant son père

vont venir bouleverser à tout jamais son existence.

 

 

La paupière du jour - Myriam Chirousse

 

Cendrine Gerfaut arrive à Barjouls, village perdu dans les montagnes

du sud de la France. Officiellement, elle est botaniste et vient recenser les espèces végétales des alentours.

En réalité, elle est à la recherche de Benjamin Lucas, originaire de Barjouls,

assassin de son fiancé.

Après des années de prison, Benjamin a été relâché

et Cendrine s'est promis de tuer celui qui a brisé sa vie.

Barjouls est comme une ancienne famille.

Sous une apparence bon enfant, tout le monde se surveille, s'aime ou se déteste. Cendrine Gerfaut va devoir rester sur ses gardes.

Et sa quête va lui réserver bien des surprises.

La Paupière du jour raconte le chemin d'une femme qui se débarrasse des liens qui l'attachent au passé.

 Ce deuxième roman de Myriam Chirousse met en scène une nature splendide, omniprésente, magnifiquement évoquée ;

 des personnages que la vie n a pas épargnés ; des tragédies, des passions et des secrets.

 

 

Voir Naples et mourir - Neil Griffiths

 

Trente-cinq ans, un métier qui ne le passionne guère, une vie monotone :

Jim Wolf n'a vraiment rien d'un aventurier.

Pour se changer les idées, il décide de passer quelques jours loin de la grisaille londonienne et choisit de se rendre à Naples.

Il y croise - par le plus grand des hasards - Louisa,

une femme extrêmement séduisante avec laquelle il a eu,

dix ans auparavant, une brève aventure et qui est désormais mariée au brillant Alessandro, président de la cour d'assises de Naples.

Lorsque celui-ci l'invite à assister au procès retentissant de neuf membres

de la Camorra - la mafia napolitaine - trahis par l'un des leurs,

Jim n'a aucune idée du terrible engrenage dans lequel il vient de mettre le doigt.

Ce qui ne devait être qu'un long week-end dépaysant

se transforme dès lors en séjour de tous les dangers.

Danger de succomber à nouveau aux charmes de l'épouse d'un homme influent

et secret, danger de se retrouver au cœur d'une guerre des clans mafieux,

danger de passer de vie à trépas dans une des ruelles de ce vieux Naples si fascinant...

 

 

 

Le Bel Italien - Bernadette Pécassou-Camebrac

 

L'Italien arriva un jour de décembre, on ne l'attendait pas.

Ce n'était pas celui que l'on croyait,

mais un inconnu élégant que personne n'avait jamais vu.

La vieille Anaïs Lacrampe pressentit qu'avec lui il se passerait des choses :

" Son long manteau noir sans doute, devait-elle dire plus tard,

et sa chemise blanche. Par ici on n'en avait jamais vu des comme ça.

" Nous sommes à Lourdes, en 1903.

Dans le hall du bel Hôtel Moderne où elles prennent le thé,

la petite Sophie voit soudain sa grand-mère, Mme Pailhé,

s'effondrer en poussant un cri : " L'Italien ! L'Italien, là-bas !

C'est lui... " Ce sont ses dernières paroles.

 Dans cette ville de Lourdes où les femmes se montrent si entreprenantes

et inventives, Sophie devient une ravissante jeune fille au caractère très affirmé.

Mais elle s'ennuie.

Alors que ses amies Rose et Yvonne ont un avenir tout tracé et se consacrent aux commerces de leurs parents, elle erre sans but défini sinon d'être aimée et épousée.

A la recherche de cet énigmatique Italien ?

A la poursuite de ce destin qui réserve tant de surprises ?

 

 

Le Renoncement - Philippe Vilain

 

Le narrateur évoque et relate une liaison qu'il a eue huit ans auparavant

pendant neuf mois environ. Il était étudiant en lettres, venait de la province,

y avait laissé un père alcoolique, un milieu social modeste.

Auprès de ses condisciples, il passait pour naïf et un peu démodé.

  C'est dans ces conditions qu'il commence à fréquenter Catherine,

vendeuse dans un grand magasin, divorcée, isolée elle aussi.

âgée de 47 ans (Il en a 22.). Ce couple n'ose pas s'afficher réellement à cause

de la différence d'âge.

  Il consent à cette liaison plutôt qu'il ne la goûte.

Catherine lui paraît l'initiation obligée avec la femme mûre, et elle "fait jeune ".

Le rassure parce qu'elle n'a pas de culture ("Ma littérature l'impressionnait").

L'ennuie aussi ("le plus souvent, nous restions assis l'un en face de l'autre

sans rien avoir à nous dire").   

   Progressivement, il s'aperçoit qu'il sort avec Catherine parce qu'il

se sent une dette envers ses parents pauvres et laissés en province,

et qu'il ne s'autorise pas de relation avec une femme jeune et plus proche

de ses goûts intellectuels.  Pourtant cette dette ne fait que grandir:

  Catherine se croit enceinte mais ce sont les premiers effets de la ménopause.

Bientôt, elle tombe en dépression, veut rompre et il ne la retient pas.

 D'autre part son père meurt avec lequel il n'avait jamais eu beaucoup de contacts...

 Il prend un travail en province dans un bureau, abandonnant toute prétention intellectuelle, et sort avec une femme de son âge,

et de son milieu universitaire, se met en ménage avec elle...   

  C'est un récit qui parle essentiellement de la culpabilité

et de l'insatisfaction qu'elle engendre.

Le narrateur n'est pas très heureux avec Catherine.

Lorsque la liaison cesse, il se reproche son attitude envers elle

(qui, aux yeux du lecteur n'a rien de répréhensible).

  Au lieu de se consacrer à la littérature qu'il aime, il s'en dégoûte,

et va travailler dans un bureau se faire humilier des années durant par un petit chef.

   Quant à sa nouvelle amie, il la supporte avec beaucoup de réserves.

Leur rencontre: "Une attirance physique, l'envie de rompre ma solitude,

le besoin de changer de vie.

Il n'est pas rare de voir des célibataires, lassés des aventures ou de l'abstinence,

prêts à prostituer leurs goûts, leurs convictions, et à troquer leur solitude contre une compagnie médiocre".Il est mécontent de son bonheur,

de son confort matériel, de l'enfant à venir, tout cela l’écœure.

   Timidement pourtant, il renoue avec la littérature, pour écrire sur Catherine,

certes et s'accuser, mais pour écrire tout de même.   

C'est un roman d'analyse psychologique.

L'auteur se réfère à "Adolphe"et Benjamin Constant.

Il croit avoir vécu à peu près la même histoire.

De nombreuses sentences parsèment le texte:

    "Le bonheur montré et cette sorte de suffisance béate qui l‘accompagne,

m'a toujours semblé de loin, plus que n'importe quel aveu, impudique,

parce que cette joie, surtout, démesurée à mon sens, exprimait le vide de sa vie,

son absence de projets personnels,

son incapacité à profiter d'une certaine liberté ".

 

 

 

Andreï Makine - La femme qui attendait

 

Véra est l'un de ces êtres que Dostoïevski appelait " héros de l'extrême frontière ". Engagés à corps perdu dans leur quête spirituelle ou amoureuse,

ils se débattent à la limite de la folie mais aussi de la vérité souveraine.

Celle, charnelle et cosmique, qui exprime le dense mystère de leur vie, si humble d'apparence.

La folie de Véra est d'attendre l'homme qu'elle aime, de refuser l'oubli,

d'arracher à la solitude les âmes abandonnées par ceux qui préfèrent oublier.

Mais surtout de garder l'espérance. Malgré tout.

De la rencontre avec cette héroïne de " l'extrême frontière ",

nous sortirons transfigurés, illuminés par l'intensité de son amour, de sa foi.

Au milieu des années 70, un jeune homme venu de Leningrad s’installe à Mirnoïé,

sur les bords de la mer Blanche, afin d'étudier pour sa thèse les coutumes

et traditions de ce village.

Là, depuis la guerre, le temps semble s’être arrêté.

Un jour, le narrateur remarque une belle femme d’âge mûr tirer des filets

au bord du lac.

Épargnée par le temps, encore belle, institutrice dans un village voisin,

Véra semble avoir consacré sa vie à l’attente, celle du retour de son fiancé

parti au front trente ans auparavant et dont elle n’a jamais reçu aucune nouvelle.

Au fur et à mesure que le récit se déroule,

qu’un lien intime se tisse entre le narrateur et Véra,

un charme particulier opère et se diffuse.

Entre le narrateur contestataire du régime Brejnev et cette femme solitaire,

hors du temps, rien ne se dit, ou presque.

Et pourtant, par effleurements, on touche du doigt l’âme du peuple russe

dans sa fièvre dévastatrice et sa mélancolie tragique.

 

 

Soleil du sud - Rietje Vonk

 

Inger, jeune étudiante norvégienne décide de passer une année en France,

à la fois pour oublier un amour malheureux et pour parfaire son français.

Suite à une petite annonce, elle est embauchée à Marseille comme jeune fille au pair

chez Medhi Martin, brillant chirurgien mi Français, mi Tunisien.

Célibataire, il élève la petite Maïté dont les parents, ses meilleurs amis,

sont morts dans un accident.

 Inger s’occupera d’elle. Medhi a une maîtresse, Barbara,

qui veut à tout prix l’épouser. Plus par vénalité que par amour.

Mais la jeune Inger, saine et sportive, ne laisse pas le chirurgien indifférent…

 

 

La Vie d'une autre - Frédérique Deghelt

 

Marie se réveille auprès de Pablo rencontré la veille lors d'une soirée,

et c'est le choc. Elle se rend compte très vite qu'ils sont mariés, ont des enfants

et qu'elle a étrangement fait pendant la nuit un saut dans le vide de 12 ans.

Hier soir, nous étions encore en 1988. Jeudi 12 mai.

Un jour de décalage, et ça veut dire que douze années se sont écoulées.

En 1988, où je crois être encore, je viens de rencontrer Pablo.

Mais en 2000, où je viens d'arriver, nous avons deux enfants.

l'histoire de cette reconstruction intime se lit comme un thriller.

Impossible de s'en défaire, de reprendre même son souffle.

Un véritable coup de coeur

Elle ne dit rien de son amnésie, évite les erreurs avec dextérité

et part en quête d'elle-même...

La réalité s'avèrera plus douloureuse que prévu,

mais cet amour tout neuf - vieux pourtant de 12 ans -

qu'elle découvre soudain est ce pour quoi elle a réellement envie de se battre.?

l'histoire de cette reconstruction intime se lit comme un thriller.

Impossible de s'en défaire, de reprendre même son souffle

et c’est un véritable coup de cœur !

 

 

L'heure trouble – Johann Theorin 

 

À l'heure trouble, entre chien et loup,

un enfant disparaît sans laisser de trace dans les brouillards

d'une petite île de la Baltique. Vingt ans plus tard, une de ses chaussures est mystérieusement adressée à son grand-père.

 Qui a intérêt à relancer l'affaire ?

Et pourquoi toutes les pistes conduisent-elles à un criminel mort depuis longtemps ?

 Dans une oppressante atmosphère de huis clos,

une histoire de deuil, d'oubli et de pardon, hantée par les ombres du passé.

En 1972, le fils de Julia Davidsson, Jens, disparait dans la petite île d’Öland,

alors qu’il est sous la garde de ses grands-parents.

Aucune trace de lui n’a jamais été retrouvée. Julia et son père, Gerlof,

sont en froid depuis le drame. Elle le tient pour responsable,

car il s’occupait de ses filets de pêche, ce jour-là, alors que sa femme,

malade, s’était endormie dans la maison.

Tout le monde est convaincu que l’enfant s’est éloigné vers la mer et s’est noyé,

mais Julia, dépressive, alcoolique et en plein déni, le croit toujours vivant,

quelque part. Un jour (au milieu des années 90) Gerlof appelle sa fille:

il a reçu par la poste la chaussure que Jens portait le jour de la disparition.

Julia, en arrêt maladie, accepte de se rendre à Öland,

et, se rapprochant de son père, elle apprend peu à peu à faire le deuil

de son fils tandis que Gerlof, vieux et souffrant de rhumatismes sévères,

s’improvise enquêteur pour apprendre enfin la vérité sur sa disparition

Parallèlement, L’Heure Trouble nous raconte l’histoire

d’un homme nommé Nils Kant, depuis 1936, alors qu’il est enfant

et se baigne sur la plage d’Öland avec son petit frère, jusqu’au terrible après-midi

de brouillard, sur la lande, quand son destin croise celui du petit Jens.

Un livre passionnant et bien écrit.

 

 

Le passé est une terre étrangère - Gianrico Carofiglio

 

Un jour, Giorgio rencontre une femme dans un bar.

Au premier abord, il ne la reconnaît pas.

Puis les souvenirs affluent et il se retrouve plongé des années en arrière,

en 1989 à Bari. C'est l'année du massacre de la place Tiananmen

et de la chute du mur de Berlin. A vingt-deux ans, Giorgio achève son droit.

II vient de la petite bourgeoisie et s'est fiancé à une étudiante en médecine

issue d'un milieu aisé.

Sa vie semble toute tracée jusqu'au jour où il fait la connaissance de Francesco,

un garçon très séduisant et intelligent, dévoré par un immense désir de revanche. Francesco joue au poker et a mis ses talents d'illusionniste au service de la tricherie. Fasciné, Giorgio devient son partenaire de jeu et son complice.Il découvre alors

un monde totalement inconnu : tripots, villas cossues, femmes faciles...

Mais plus le temps passe, plus Giorgio subit l'influence de Francesco et,

de compromission en transgression, il se voit descendre en enfer.

Thriller psychologique et roman de formation, Le passé est une terre étrangère

suscite aussi une réflexion sur le fragile équilibre entre l'aspiration à la sécurité

et l'appel de la transgression. Maître des situations et des ambiances,

Carofiglio tient son lecteur en haleine jusqu'a un dénouement superbe.

 

 

 

 

 

Ce que cache ton nom - Clara Sanchez

 

Sandra, une jeune femme d’une trentaine d’années, a décidé de venir s’installer

dans un village isolé de la côte est espagnole. Un peu paumée, Sandra 

qui vient de quitter un emploi qu’elle détestait et un homme qu’elle n’aimait pas

mais dont elle attend un enfant  ne sait pas quoi faire de sa vie.

Alors qu’elle passe de longues heures sur la plage, perdue dans ses pensées,

Sandra fait la connaissance des Christensen, un couple d’octogénaires norvégiens

installés dans le village depuis des années.

Rapidement, le lien qui unie Sandra à ce couple devient plus qu’une simple amitié.

Ils la prennent sous leurs ailes, décident de l’aider et la traitent comme la petite-fille

qu’ils n’ont jamais eue.

Mais un vieil homme tout juste débarqué d’Argentine, Julian,

va venir perturber cette union fragile.

Il révèle en effet à Sandra qu'il est un survivant du camp de Mauthausen,

et que les Christensen ne sont pas ceux qu’ils prétendent être.

Donnant au départ que peu de crédit à l’histoire de Julian, Sandra,

étudiant les allées et venues de Karin et Frederik et considérant leurs silences,

finit tout de même par considérer le couple de Norvégiens sous un nouveau jour.

Mais elle ne réalise pas encore que la fin de son innocence met sa vie en danger.…

 

 

L'Enfant de trop - Viviane Auger

 

Angèle, abandonnée par sa mère, a grandi dans un orphelinat,

avant d'être adoptée par un couple d'aubergistes.

Elle n'a jamais oublié sa famille.

Hantée par des interrogations sans réponses et animée d'un sentiment de désamour,

elle entreprend, à vingt ans, de revenir dans son village natal en Roussillon.

Il lui faut revoir sa grand-mère, dont elle se souvient avoir été aimée.

Il lui faut comprendre ce qu'il s'est passé.

Elle découvre alors que l'abandon dont elle a été victime est bien plus lié

au désespoir qu'au manque de coeur.

Son père n'était pas parti avant sa naissance, comme elle le croyait :

mis en cause dans une affaire de contrebande, il avait vécu en prison...

 Une histoire touchante, sur la réconciliation nécessaire avec le passé.

 

 

 

L'exclue - Luigi PIRANDELLO

 

Injustement soupçonnée d’adultère par son mari qui la chasse de sa maison,

reniée par son père et "bannie" dès lors par toute une petite ville au nom

des conventions sociales, Marta Ajala se voit contrainte de se réfugier à Palerme

où elle devient enseignante.

Son prétendu séducteur, naguère platonique, l’y retrouve et, cette fois, compromet vraiment la jeune femme épuisée et consentante, rattrapée par

l’inexorable fatalité du malheur qui s’attache à son destin…

 C’est sur cette intrigue que Luigi Pirandello a, en 1893, à l’âge de vingt-six ans,

bâti son premier roman qu’Actes Sud présente ici dans sa version définitive,

revue et remaniée par l’auteur en 1927 :

c’est dire l’importance que Pirandello accordait à l’Exclue.

 Ce premier roman offre en effet un portrait de femme qui préfigure

d’autres "étrangères" pirandelliennes. Comme elles —

mais bien loin du stéréotype de la femme-victime si répandu

dans les romans du XIXe siècle, Marta Ajala, lucide et révoltée,

traversée par le sentiment de l’absurde, aspire à une liberté d’être qui la rend

réfractaire aux passions et incarne droits du cœur et élans vitaux

face aux conventions de la société.

 

 

On ne s'endort jamais seul - René Frégni

 

Que la partie de pétanque soit finie ou pas, à cinq heures pile

Antoine est devant la grille de l'école.

Marie, sept ans, lui saute dans les bras. Pour ce facteur, veuf depuis peu,

c'est le plus beau moment de la journée.

Jusqu'à ce 10 mai où Antoine arrive avec un quart d'heure de retard à l'école.

Dans l'intervalle Marie a disparu, kidnappée.

 On ne s endort jamais seul s'ouvre comme un précipice,

creusé dans la détresse d'un père.

 Sans répit, le vertige broie chaque espoir, chaque indice.

Malgré les efforts de Camille Ferréol, la maîtresse d'école, de Jacky Costello,

le caïd, de Martine, dite Tania la Pute Bleue, nul ne parvient à enrayer l'engrenage.

La rage au cœur, Antoine quadrille Marseille.

Sa traque, guidée par la tendresse, puise alors sa puissance

dans la violence couleur vengeance.

Un suspense implacable, noué dans l'émotion même.

 

 

Le soupçon - Laura Grimaldi

 

Dans florence terrorisée par le monstre qui égorge les jeunes couples,

Matilde constate que l'étui à bistouris de son mari a été légèrement déplacé.

La peur monte dans la cité, les meurtres se multiplient ;

Enée, le fils de Matilde, vieux célibataire un peu bizarre,

vit une histoire d'amour étrange et exaltante. dans la paranoïa de la ville,

Matilde fait d'étranges rapprochements entre les agissements du monstre et le comportement inhabituel de son fils.

Seule, elle ira jusqu'au bout de sa quête de la vérité. de ce silence,

mélange d'amour et de peur, naissent les pages les plus inquiétantes

de ce formidable roman inspiré de la réalité florentine.

 

 

Merci pour votre lecture  et attention, Krislizz

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by krislizz - dans littérature
commenter cet article

commentaires

krislizz 29/07/2017 14:38

merci à vous aussi la fidélité a été récompensée bon week end à vous

Jacques Castelli 28/07/2017 23:33

Plusieurs signes à venir (dans le désordre) de l'approche imminente des tribulations, transmis par Dieu à Frère Elyôn :
-décés d'Ariel Sharon : réalisé le 11 janvier 2014
-décés de Fidel Castro : réalisé le 25 novembre 2016
-inondations à Paris : réalisé le jour de la Fête du Sacré Coeur, le vendredi 3 juin 2016
parce que le Sacré-Coeur était et en colère contre les français, mais une inondation plus importante
est à venir.
-réhabilitation de l'affaire Ceznec.
-décés de Jhonny Halliday.
http://www.prophete-du-sacre-coeur.com/

Dj Philoxene 20/02/2017 20:49

Bonsoir,
Je voulais vous remercier pour vos passages avec Bossterblog. A une époque, il était très régulier de laisser un petit message pour nos jolies blogs .
Je vous souhaite donc une belle soirée. Merci encore.

krislizz 29/07/2017 14:39

merci à vous aussi bon week end et peut être de nouveau sur boosterblog

Denis 25/03/2015 20:18

Très bien votre blog, bravo

krislizz 29/07/2017 12:49

merci j'ai aussi des photos sur fickr.fr
https://www.flickr.com/gp/irisdin/F9e48Q
bon week end à tous